Création d’un secteur pétrolier et gazier plus intelligent, troisième partie : habilitation du personnel sur le terrain et capteurs à distance

AQ11149

Les activités du secteur pétrolier et gazier canadien sont effectuées sur un vaste territoire; allant de l’exploitation dans le Grand Nord aux plateformes de forage marines sur la côte de l’Atlantique. Comme je l’ai mentionné dans la deuxième partie de cette série, l’industrie pétrolière et gazière du Canada doit relever des défis considérables. Les ressources dont nous avons besoin sont situées dans des régions éloignées et s’y rendre nécessite des heures de déplacement. Toutefois, l’environnement de collaboration du champ pétrolifère numérique d’aujourd’hui est limité aux salles physiques et aux installations fixes.

Cela restreint la valeur de la collaboration à ceux et celles qui ont accès à ces « salles ». Des gains de productivité considérables peuvent être réalisés lorsque la collaboration peut être étendue au-delà des bureaux de chantier et du siège social.  En fournissant aux travailleurs des solutions de collaboration qu’ils peuvent utiliser à l’extérieur des bureaux de chantier, nous habilitons les ingénieurs de chantier et les employés d’entretien et haussons leur productivité. Je nomme cela habilitation du personnel sur le terrain.

La réalité de la pénurie de main-d’œuvre qui s’annonce signifie que les sociétés pétrolières et gazières canadiennes auront à faire davantage avec moins de personnel, et qu’elles devront trouver des moyens alternatifs de communiquer l’expertise limitée dont elles disposent pour satisfaire les exigences en matière de croissance des actionnaires et de l’industrie.  Le champ pétrolifère numérique est incapable de former des soudeurs, des tuyauteurs et des travailleurs de la construction. Toutefois, il peut augmenter la productivité des ingénieurs, géoscientifiques, superviseurs et employés de soutien qui joueront un rôle essentiel dans la satisfaction des exigences en matière de croissance de la prochaine décennie.

Il importera donc de repenser le champ pétrolifère numérique qui, jusqu’à aujourd’hui, a été centré sur les installations fixes dans les bureaux de chantier et les sièges sociaux utilisant des applications exclusives et mettant l’accent sur le flux de données transmises du terrain au bureau. Dans le futur, ce point de mire va changer. L’habilitation du personnel sur le terrain centrera l’attention sur le fait d’amener l’expert sur le terrain sans qu’il ait à quitter le bureau. Imaginez cela.

Des innovations de Cisco refaçonneront le champ pétrolifère numérique. L’intégration transparente de nos technologies de mobilité, de transmission de la voix, de collaboration et de sécurité permettra aux travailleurs sur le terrain de communiquer avec n’importe quel expert. Dans l’avenir, les décisions qui devront être prises sur le terrain le seront en temps réel et sans restrictions. Cisco permettra une véritable collaboration entre le terrain et le bureau. Peu importe l’appareil, les données et l’application, partout. En connectant ce qui ne l’est pas encore, Cisco jouera un rôle essentiel pour permettre au secteur pétrolifère et gazier de relier le terrain au bureau d’une manière entièrement nouvelle.

En plus de la collaboration mobile, la technologie de capteurs à distance est en voie de devenir une solution rentable.

Pensez à l’automatisation des tâches.  L’industrie cherche des façons de faire plus avec moins. En fait, c’est ce qu’elle doit faire, car le secteur ne sera pas capable de remplacer les connaissances qui seront perdues durant les dix prochaines années, alors que des employés prendront leur retraite.

Donc, la question n’est pas de savoir comment nous pouvons optimiser un flux de travaux ou un processus particulier, mais plutôt de trouver comment nous pouvons faire en sorte que les travailleurs n’aient pas à se déplacer pour effectuer beaucoup de leurs tâches quotidiennes. Ils doivent être en mesure de les accomplir à distance afin d’être libres d’exécuter des activités à valeur élevée. Cet objectif sera atteint au moyen de la surveillance à distance et, dans un avenir rapproché, de l’intervention à distance.  Une nouvelle étude réalisée par Berg Insight indique que le secteur pétrolier et gazier sera transformé par une vague de technologie de communication entre machines au cours des 2 à 4 prochaines années.

« Il est prévu que le parc de machines installées d’appareils de communication entre machines de l’industrie pétrolière et gazière augmentera à un taux annuel composé de 21,5 % et passera de 164 000 appareils à 435 000 appareils d’ici à 2016.  Il est également prévu que le parc de machines installées d’appareils cellulaires ou satellitaires de communication entre machines atteindra 275 000 appareils d’ici à 2016. Les appareils de surveillance de champ pétrolifère côtier et de gazoduc terrestre seront les deux principales applications de communication entre machines sans fil du secteur. »

Soyez à l’affût de mon prochain billet, dans lequel je résumerai les sujets traités dans le cadre de cette série et parlerai de ma prochaine série. Jusqu’à ce moment, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous.

A propos Brad Bechtold

As Director of Cisco Canada's Oil and Gas vertical business, Brad Bechtold is responsible for developing and leading Cisco's go to market strategy for Oil and Gas. In his role Brad is working with industry partners, education institutions, and Oil and Gas organizations to align Cisco's technology solutions to the critical challenges facing the industry today. With more then 25 years in Oil and Gas experience Brad Bechtold brings industry relevant knowledge to Cisco Canada's Industry Transformation Team. Prior to joining Cisco, Brad spent 18 years with Halliburton. A global leader in the energy services sector. During his tenure with Halliburton, Brad spent 13 years in a global capacity. As Director for Halliburton's GeoGraphix product line, Brad was responsible for global Operations, R&D, Sales and Marketing. Brad spent 4 years as Director for Mergers and Acquisitions for the Landmark Graphics business unit, resulting is several strategic acquisitions. Brad brings more then a decade of sales and management leadership in the Canadian oil and Gas industry including Regional General Manager for Halliburton's Landmark Graphics business unit. Brad Bechtold resides In Calgary Alberta and holds a Diploma in Business Management for the SAIT Polytechnic in Calgary. À titre de directeur des affaires du marché vertical du secteur pétrolier et gazier de Cisco Canada, M. Bechtold est responsable de l'élaboration et de la gestion de la stratégie de mise en marché à l'intention des entreprises du secteur pétrolier et gazier. Dans ce rôle, il travaille avec des partenaires de l'industrie, des établissements d'enseignement et des entreprises gazières et pétrolières pour faire en sorte que les solutions technologiques de Cisco relèvent les défis auxquels est confronté le secteur aujourd'hui. Possédant plus de 25 années d'expérience du secteur pétrolier et gazier, M. Bechtold vient enrichir l'équipe responsable de la transformation industrielle de Cisco Canada grâce à ses connaissances pertinentes du secteur. Avant d'entrer au service de Cisco, M. Bechtold a travaillé pendant 18 ans chez Halliburton, leader mondial du secteur des services énergétique. Durant sa carrière au sein de cette société, il a passé 13 années à jouer un rôle sur la scène internationale. En tant que directeur de la gamme de produits GeoGraphix d'Halliburton, il était responsable des activités mondiales, de la recherche et du développement et de la mercatique. M. Bechtold a également joué le rôle de directeur des fusions et acquisitions de l'unité commerciale Landmark Graphics pendant quatre années durant lesquelles il a réalisé plusieurs acquisitions stratégiques. Il possède plus d'une décennie d'expérience de leadership en vente et en gestion dans le secteur pétrolier et gazier canadien, y compris à titre de directeur général régional de Landmark Graphics. M. Bechtold vit à Calgary, Alberta et est titulaire d'un diplôme en gestion des affaires de la SAIT Polytechnic de Calgary.
Cet article, publié dans Cisco, Collaboration, Réseaux sans fil, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Création d’un secteur pétrolier et gazier plus intelligent, troisième partie : habilitation du personnel sur le terrain et capteurs à distance

  1. Ping : Création d’un secteur pétrolier et gazier plus intelligent, quatrième partie : conclusion | Blogue de Cisco Canada

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s