Le chemin parcouru : Cisco et la Fédération canadienne des municipalités

Des centaines de communautés intelligentes et des milliers de leaders municipaux de partout au pays ont débarqué à Niagara Falls du 29 mai au 3 juin 2014. Durant un événement de cinq jours, comportant une programmation chargée, la Fédération canadienne des municipalités (FCM) a tenu son congrès annuel et son salon professionnel. L’un des points saillants de l’événement a été l’assemblée générale annuelle de la FCM, au cours de laquelle Brad Woodside, maire de Fredericton, a été élu président.

Entre les éminents conférenciers des gouvernements fédéral et provinciaux – y compris Justin Trudeau, chef du Parti libéral du Canada –, la FCM a de nouveau offert un programme complet d’ateliers et de séminaires sur des questions relatives à l’industrie et aux politiques pour aider à faciliter le dialogue entre les municipalités et leur leadership et à communiquer le message commun de croissance, de développement et de mobilisation.

De gauche à droite: John Longbottom (Canadian Smarter Cities Strategy Leader,  IBM), Gary Burroughs (Regional Chair, Niagara Region), Jim Diodati (Mayor, City of Niagara Falls), Rick Huijbregts (Vice-President, Smart and Connected Communities, Cisco Canada),  and Claude Dauphin (FCM President)

John Longbottom (Canadian Smarter Cities Strategy Leader, IBM), Gary Burroughs (Regional Chair, Niagara Region), Jim Diodati (Mayor, City of Niagara Falls), Rick Huijbregts (Vice-President, Smart and Connected Communities, Cisco Canada), and Claude Dauphin (FCM President)

Cisco en est à sa troisième année de partenariat avec la FCM. Il s’agit d’un partenariat remarquable entre deux organismes partageant la même vision et qui cherchent des occasions de faire croître l’économie canadienne et de créer des communautés prospères et concurrentielles à l’échelle mondiale. La FCM a fourni une excellente plateforme à Cisco afin de nous permettre de faire part de nos croyances sur l’innovation, la collaboration et la productivité à des leaders municipaux canadiens. 

Il y a trois ans, la technologie et l’innovation n’étaient pas vraiment des sujets de conversation dans le cadre du congrès de la FCM ou parmi les membres de l’organisme. « Cisco » se faisait prendre pour la compagnie de livraison d’aliments et de nombreuses personnes se sont questionnées sur la raison qui nous motiverait à investir dans ce partenariat. Je crois que le vent a tourné. Cisco est presque devenu un nom courant au congrès annuel et au salon professionnel de la FCM. Le sujet de la technologie, de l’innovation et des communautés intelligentes préoccupe de plus en plus les leaders municipaux du Canada au moment où ils cherchent des façons de se distinguer et de fournir un environnement sain permettant aux entreprises et aux citoyens de s’épanouir. Il est maintenant bien connu que la technologie est un facilitateur remarquable et une tendance à ne pas négliger. La question que se posent de nombreuses personnes est de savoir comment l’adopter et la stimuler.

Pour favoriser la conversation sur l’innovation technologique, la FCM a introduit une nouvelle initiative lors de l’événement de cette année. Avant chaque atelier, le public a été mis au défi de répondre à des questions suscitant la réflexion en lien avec chacun des sujets des ateliers, explorant le rôle de la technologie et de l’innovation et les occasions qu’elles procurent au moment où nous essayons de gérer des questions courantes. Les réponses des membres du public seront communiquées bientôt et continueront de guider les conversations qui doivent avoir lieu au Canada.

En partenariat avec IBM, notre partenaire en matière de communautés intelligentes, nous avons aussi organisé notre propre atelier. Ensemble, nous avons facilité la tenue d’une table ronde animée avec trois communautés canadiennes qui sont à l’avant-plan d’un projet visant à profiter des occasions et des avantages d’être une communauté intelligente. St- Albert, Winnipeg et Halifax ont toutes les trois adopté la technologie pour les aider à innover. Ces trois communautés ont établi des partenariats avec la communauté des TIC pour paver la voie de la prospérité et créer des occasions économiques. Nous sommes fiers de nous dire des partenaires de ces communautés et de nombreuses autres municipalités canadiennes et espérons qu’elles donneront l’exemple au reste du Canada. Ce n’est que lorsque nous collaborons que nous poursuivons réellement l’excellence du 21e siècle et fournissons des environnements permettant au secteur privé, au secteur public et aux individus de s’épanouir.

D’autres activités palpitantes que Cisco a commanditées pour la deuxième année ont été un panel jeunesse et une réception. L’avenir de notre pays est entre les mains de nos jeunes. Toutefois, nous avons de la difficulté à leur faire prendre part aux questions politiques, à les faire participer au processus électoral ou à les faire travailler dans la fonction publique.

Il est clair que le Canada a encore beaucoup à faire pour rendre la politique plus intéressante à la « génération appli ». Il est aussi clair que le statu quo n’est pas une option, car nous resterions au même point. Cisco continuera de participer à la conversation et de planifier sa collaboration afin de bâtir des ponts entre les politiques et la prochaine génération d’électeurs et de fonctionnaires. La prochaine génération diffère des titulaires de poste politiques d’aujourd’hui, ce qui a beaucoup à voir avec l’évolution de la technologie et l’importance de l’Internet. Chez Cisco, nous comprenons cela et nous apporterons notre aide.

Nous avons clos notre participation au congrès avec un déjeuner interactif destiné à un groupe sélectionné de leaders municipaux venus d’un océan à l’autre (Winnipeg, New Westminster, St- Albert, Toronto, Markham, Vaughan, Waterloo, Richmond Hill et plusieurs autres). Au lieu de présenter notre vision de l’avenir, nous avons renversé les rôles et nous leur avons demandé de nous dire de quoi ils avaient besoin (de nous) afin d’être plus productifs et innovateurs. Les sujets traités comprenaient les partenariats, le questionnement du processus d’approvisionnement (le passage des processus d’appel d’offres à faible coût aux nouvelles méthodes d’innovation RF) et l’échange de pratiques exemplaires.

Participez à la conversation : Qu’est-ce qui doit se produire pour que les communautés canadiennes deviennent « intelligentes » et aident à faire progresser le pays vers un cycle de croissance et d’occasions?

Si vous voulez participer au mouvement et entreprendre ou accélérer votre propre cheminement, il n’est pas trop tard pour vous inscrire à un cours unique de deux jours intitulé Executive Education on Smart Cities qui sera donné au Graduate School of Design.

A propos Rick Huijbregts

Rick Huijbregts is Vice President of Industry Transformation where he is responsible for Cisco Canada’s IoE strategy and industry business development. The members of his team are industry subject matter experts and each engage in the transformation of their respective industries (healthcare, oil and gas, financial services, education, real estate, and industrial sector). Huijbregts is also General Manager for Cisco Canada’s Smart + Connected Communities practice, including Smart + Connected Real Estate. Huijbregts holds construction and architecture degrees from Tilburg Polytechnic University and Delft University in the Netherlands, and a doctorate from Harvard University. Huijbregts is currently a faculty member at the Harvard Graduate School of Design Executive Education where he teaches classes on Smart Buildings and Smart Cities. He also serves on several boards of Canadian academic institutions and not-for-profits. Rick Huijbregts est vice-président de la transformation sectorielle dont les responsabilités comptent la stratégie de l’internet multidimensionnel et le développement commercial du secteur industriel de Cisco Canada. Les membres de son équipe sont tous des experts dans différents domaines et œuvrent à la transformation de leurs secteurs d’activité respectifs (santé, énergie, services financiers, enseignement, immobilier et industrie). Huijbregts est également directeur général du segment des communautés intelligentes et connectées, dont le volet immotique des immeubles intelligents et connectés de Cisco Canada. M. Huijbregts est titulaire de diplômes en construction et architecture de l’université Tilburg Polytechnic et de l’université Delft aux Pays-Bas ainsi que d’un doctorat de l’université Harvard. Il est actuellement professeur de Harvard à la faculté d’études supérieures pour les cadres en aménagement urbain où il donne des cours sur la gestion intelligente des immeubles et des villes. Il siège également à plusieurs conseils d’administration d’universités et d’organismes à but non lucratif.
Cet article, publié dans Communautés intelligentes et connectées, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s