AVA pour PME: passer des défis aux occasions

J’espère que vous profitez bien de notre série de blogues centrés sur les petites et moyennes entreprises. Jusqu’à maintenant, nous avons dressé un portrait des défis technologiques que doivent, selon nous, relever les propriétaires de PME et nous vous avons fait part des réponses de Sean Stanleigh du Globe and Mail à nos questions. Nous avons aussi traité des objectifs, limites et avantages de la technologie sans fil et parlé de la façon de choisir la bonne technologie pour votre entreprise dans une entrevue avec Mario Seguin de Medwave Optique. Mario nous a ensuite fait part de ses réflexions sur la téléprésence et des avantages dont elle fait profiter les PME. Dans notre plus récent billet de cette série, j’ai donné de plus amples renseignements sur la sécurité de réseau sans fil, ses implications pour les PME et le rôle que joue la sécurité de réseau dans l’avenir de la technologie AVA (apporter votre appareil).

PME

PME

Aujourd’hui, je veux traiter davantage de l’AVA, car il s’agit là d’un sujet d’actualité qui touche presque tous les petits et grands modèles d’entreprise à l’échelle mondiale. Ce phénomène transforme la façon dont les gens travaillent et pourrait avoir une incidence majeure sur les propriétaires de compagnie du marché des PME du Canada. Les pratiques commerciales évoluent sans cesse en tandem avec les progrès technologiques. Maintenant plus que jamais, les gens ont la capacité de se brancher à un réseau, peu importe le lieu ou l’heure. Je crois que l’une des raisons qui sous-tendent l’avènement de la pratique AVA est que les travailleurs d’aujourd’hui veulent travailler de cette façon. Au moment où une nouvelle génération de travailleurs entre sur le marché du travail, beaucoup d’entre eux veulent travailler sur leur tablette androïde, leur Mac ou leur iPad personnels au lieu d’utiliser un PC que fournit leur employeur. Cette tendance a d’importantes implications pour les entreprises de partout et doit être utilisée à l’avantage des compagnies.

L’adoption de l’AVA est un concept assez général. Dans un sens, toutes les personnes qui apportent leur téléphone intelligent, tablette ou ordinateur portable au bureau participent à cette pratique. Toutefois, cela ne signifie pas que les propriétaires d’entreprise disposent de l’infrastructure nécessaire au soutien d’appareils d’un niveau plus sophistiqué ou d’un plus grand volume. Les chefs d’entreprise doivent comprendre que les attentes des employés en matière d’AVA devront être satisfaites dès la première fois où ils tenteront de brancher et d’utiliser leur appareil personnel. Ils s’attendront à utiliser un réseau fiable et sûr chaque fois qu’ils y accéderont, et si un problème devait survenir lors de la première utilisation, ils seront sûrement mécontents.

La confusion des utilisateurs finals survenant en raison de messages de déconnexion, de problèmes d’appareil et d’accès à distance figure parmi les défis les plus courants que doivent relever les compagnies lorsqu’elles mettent en œuvre une politique en matière d’AVA et installent l’infrastructure. Les autres défis devant être relevés peuvent avoir trait à la gestion de multiples appareils ou capacités mobiles, les questions d’attribution de licence, la sécurité de réseau et les limites en matière de soutien d’appareils. Les compagnies doivent mettre en œuvre une méthode plus structurée dans le cas de l’AVA comportant des points d’accès sécurisés, qui permet aux employés de disposer d’une souplesse accrue et d’utiliser leurs appareils personnels lorsqu’ils travaillent de leur bureau à domicile ou d’un autre lieu hors des bureaux.

Que votre entreprise ait adopté ou non une politique en matière d’AVA, la question importante que vous devez vous poser est la suivante: disposez-vous de l’infrastructure nécessaireà la gestion des exigences des employés? De plus, qu’est-ce qui est requis exactement du point de vue de l’infrastructure? Dans de prochains billets, nous répondrons à cette question au moyen d’exemples tirés de l’expérience de PME qui ont récemment mis en œuvre l’AVA. Où se situe votre compagnie dans le processus d’adoption de la pratique AVA? Quels défis votre entreprise a-t-elle dû relever? Nous voulons savoir ce que vous en pensez – n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires ci-dessous ou à communiquer avec moi directement par courriel à l’adresse askrod@external.cisco.com.

A propos Rod Scotland

As the national architectures strategy manager of mid-market solutions for Cisco Canada, Rod Scotland is responsible for leading the technology alignment and national technology strategies for Canadian midmarket and SMB solutions. Since joining Cisco in 1999, Scotland has held several positions in the areas of consulting engineering, solution selling and strategic business development. He has extensive experience with Cisco technologies and has provided expertise across the Customer and Partner Led business segments. Prior to Cisco, Scotland worked in data networking at Digital Equipment Corporation (DEC). He then held a position as a convergence expert with Lucent Technologies where he provided enterprise solutions to Fortune 500 companies. Scotland majored in general business and information systems management at Mohawk College. À titre de directeur de la stratégie nationale des architectures de solutions destinées aux marchés d’entreprises de taille moyenne chez Cisco Canada, Rod Scotland est responsable de la direction de l’alignement des technologies et des stratégies nationales en matière de technologie pour le marché des entreprises canadiennes de taille moyenne ainsi que des solutions destinées aux petites et moyennes entreprises. Depuis qu’il s’est joint à Cisco en 1999, M. Scotland a occupé divers postes à titre d’expert-conseil en ingénierie, ventes de solutions et développement stratégique des affaires. Il détient une expérience étendue des technologies Cisco et a offert son expertise dans les segments clients et les segments de marché pilotés par les partenaires. Avant d’être chez Cisco, M. Scotland a œuvré dans le domaine de la mise en réseau de données chez Digital Equipment Corporation (DEC). Il a ensuite occupé le poste d'expert en convergence chez Lucent Technologies où il offrait des solutions d'entreprises aux sociétés du Fortune 500. M. Scotland a obtenu un diplôme en administration générale et en gestion des systèmes d'information au Mohawk College.
Cet article a été publié dans Tous les messages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s