Questions et réponses : Que veulent obtenir les Canadiens des solutions Wi-Fi et mobiles

La semaine dernière, j’ai eu l’occasion de rencontrer Stuart Taylor, du groupe responsable des solutions Internet à l’intention des entreprises de Cisco (IBSG), afin de parler des résultats de l’étude qu’a effectuée le groupe dernièrement sur ce que les Canadiens veulent obtenir des solutions Wi-Fi et mobiles.  L’étude a été réalisée dans cinq pays – le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Mexique et le Brésil – et donne de précieux renseignements sur l’état d’esprit des utilisateurs de solutions mobiles. Stuart était au Canada pour faire part des résultats aux fournisseurs de services et pour aider ces derniers à se faire une meilleure idée des besoins et attitudes de leurs clients. Par chance, Stuart a pu se libérer pour parler avec moi en dépit de son emploi du temps très chargé. Vous pouvez lire un compte-rendu de ma conversation avec Stuart ci-dessous.

Mark Kummer : Dans l’ensemble, qu’a indiqué l’étude sur les Canadiens et les appareils mobiles?

Stuart Taylor : Les Canadiens possèdent en moyenne 2,4 appareils mobiles, dont la quasi-totalité est dotée de la technologie Wi-Fi. Les Canadiens passent en moyenne 2,8 heures par jour à utiliser leurs appareils mobiles depuis leur domicile, comparé à seulement 0,5 heure par jour en déplacement.

Mark : Il est donc clair que les Canadiens adorent leurs appareils mobiles. Qu’en est-il de la façon dont ils relient ces appareils à Internet?

Stuart : L’étude a révélé que les utilisateurs d’appareils mobiles, dont 75 % des propriétaires d’un téléphone intelligent, connectent principalement leurs dispositifs au moyen de la technologie Wi-Fi.  En fait, en moyenne, les utilisateurs d’un téléphone intelligent utilisent la technologie Wi-Fi le tiers du temps pour connecter leurs appareils à Internet. L’autre deux-tiers du temps, la connexion est établie par l’entremise des réseaux mobiles.

Mark : Nous pourrions dire sans risquer de nous tromper que la technologie Wi-Fi remporte un vif succès au Canada?

Stuart : Assurément. En fait, les Canadiens nous ont dit qu’ils préfèrent la technologie Wi-Fi aux réseaux mobiles pour connecter leurs appareils mobiles. La rétroaction que nous avons reçue indique que les Canadiens considèrent la technologie Wi-Fi comme un mode de connexion supérieur ou égal à la connectivité mobile à l’échelle de tous les attributs, dont la sécurité et la convivialité.  La couverture est le seul élément où les réseaux mobiles ont une longueur d’avance dans l’esprit des consommateurs. Toutefois, même cet élément tend à changer, car un tiers des utilisateurs mobiles canadiens utilisent maintenant une zone d’accès sans fil public au moins une fois par semaine.

Mark : Selon vous, qu’est-ce que les Canadiens aimeraient voir en matière de technologie Wi-Fi?

Stuart : Il semble que les Canadiens soient satisfaits de la couverture dans les établissements de premier niveau comme les cafés, hôtels, et restaurants, mais qu’ils veulent maintenant que la technologie Wi-Fi soit tout aussi omniprésente dans les autres lieux qu’ils fréquentent. Les parcs, arrêts d’autobus, magasins de détail, centres commerciaux et hôpitaux sont en tête de liste des lieux additionnels où les Canadiens aimeraient avoir accès à la technologie Wi-Fi.

Mark : Dans cette perspective, que réserve l’avenir pour la mobilité canadienne?

Stuart : Les résultats de l’étude IBSG nous ont permis de faire les cinq prédictions listées ci-dessous sur le marché canadien.

1. Les appareils mobiles constitueront l’un des principaux modes d’accès au divertissement.

Au cours des deux prochaines années :
– 70 % des utilisateurs d’appareils mobiles accéderont aux réseaux sociaux au moyen de leurs dispositifs;
– plus de 50 % des utilisateurs d’appareils mobiles visionneront des vidéos diffusées en mode continu et enregistrées au moyen de leurs dispositifs;
– jusqu’à 50 % des utilisateurs d’appareils mobiles liront des livres électroniques au moyen de leurs dispositifs.

2. En matière d’utilisation d’appareils mobiles, le domicile continuera de dominer par rapport aux autres lieux.

Au cours des deux prochaines années, plus de 50 % de toute l’utilisation d’appareils mobiles sera effectuée à la maison.

3. Les appareils seront aussi utilisés à l’extérieur de la maison et de plus en plus dans des endroits publics.

Au cours des deux prochaines années, plus de 15 % de toute l’utilisation d’appareils mobiles sera effectuée dans des lieux publics et des magasins de détail.

4. La technologie Wi-Fi sera la principale technologie d’accès des téléphones intelligents.

Au cours des deux prochaines années :
– plus de 70 % des téléphones intelligents utiliseront régulièrement la technologie Wi-Fi;
– les propriétaires d’un téléphone intelligent utiliseront la technologie Wi-Fi dans près de 50 % des cas pour connecter leur appareil à Internet.

5. Alors que la pénétration des téléphones intelligents continuera d’augmenter, une grosse partie de la croissance sera attribuable aux dispositifs nomades.

Au cours des deux prochaines années :
– 25 % des consommateurs posséderont un lecteur électronique;
– 33 % des consommateurs posséderont une tablette électronique.

Mark : Qu’est-ce que les fournisseurs de services canadiens peuvent apprendre de ces résultats?

Stuart : La demande en matière d’appareils mobiles et de connectivité continue de croître et la technologie Wi-Fi et les réseaux mobiles classiques seront essentiels à la satisfaction des besoins des consommateurs. Les fournisseurs de services sont en mesure d’intégrer avec succès ces réseaux et l’expérience de leurs clients afin d’offrir ce que veut le marché : la nouvelle mobilité. Par exemple, nous conseillons aux fournisseurs de services de penser aux éléments suivants afin de se positionner pour profiter des occasions relatives à la technologie Wi-Fi :

– incorporer la technologie Wi-Fi en tant que composant intégral du portfolio;
– cibler l’utilisation de la technologie Wi-Fi dans le domicile;
– explorer de nouvelles façons de faire de l’argent au moyen de la technologie Wi-Fi;
– offrir la nouvelle mobilité.

Les fournisseurs de services disposent d’occasions extraordinaires au Canada. Toutefois, la clé de leur succès est d’avoir une bonne compréhension du marché et de la façon dont il se transforme et d’élaborer une stratégie appropriée.

Je remercie Stuart de nous avoir fait part de ses réflexions. Vous pouvez télécharger tous les résultats du sondage, dont ceux des quatre autres pays ici

A propos Mark Kummer

As Vice President, Service Provider Canada, Mark Kummer is responsible for all sales and support for Cisco’s service provider business in Canada, serving telecommunications service providers, cable companies, Internet service providers, wireless providers, and utilities. A 20-year veteran of the information technology and communications industry, Kummer has extensive experience within the global service provider community that spans from infrastructure to managed service sales. Kummer has served on the board of the European Competitive Telecoms Association and actively participated in forums to engage UK service provider bodies and regulators. Kummer holds a bachelors degree in engineering from King’s College at the University of London, and a masters’ degree in engineering from London University’s Imperial College. En tant que vice-président, Fournisseur de services pour le Canada, Mark Kummer est responsable de toutes les ventes et du soutien offert aux fournisseurs de services de Cisco au Canada, notamment aux fournisseurs de services de télécommunications, aux entreprises de câblodistribution, aux fournisseurs de services Internet et sans fil et aux services publics. Fort de 20 années d’expérience dans l’industrie des technologies de l’information (TI) et des communications, M. Kummer possède une vaste connaissance de la communauté globale de fournisseurs de services, et ce, dans divers domaines allant de l’infrastructure jusqu’aux ventes des services gérés. M. Kummer a été membre du conseil de l’European Competitive Telecoms Association (ECTA) et a participle activement à des forums visant à inciter la participation des organes de contrôle et des organismes de réglementation des fournisseurs de services au Royaume-Uni. Il est titulaire d’un baccalauréat en génie du King’s College, à l’University of London, et d’une maîtrise en génie de l’Imperial College de la London University.
Cet article, publié dans Fournisseur de services, Réseaux sans fil, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s